16/01/2004

Boutique « La nuit des temps »

L’autre jour, je me baladais, comme toujours la tête dans les étoiles, quand mon regard s’est posé sur la vitrine la plus curieuse que j’ai pu voir.

 

Et j’en ai vu des vitrines ! J’ai vu des vendeurs de miroirs, pour s’y regarder tel que l’on est, et puis d’autres où l’on se voit comme on souhaite être. Un autre vendait des miroirs dont le reflet n’était pas sous l’emprise du temps, et ne changeait donc jamais. J’ai vu des vendeurs  de chaussures, qui vous glissent au pied de quoi fuir les autres ou aller vers eux. J’ai aussi vu des marchands de lunettes. Ils peuvent vous aider à changer votre regard sur les choses. Enfin les boutiques de photos. Là, les vendeurs capturent les images ; ils capturent les instants. Mais ils ne peuvent que les déposer sur du papier… tandis que le temps continue de s’écouler.

 

Quand j’ai aperçu cette vitrine-là, j’ai de suite compris que je venais de découvrir ce que je cherchais depuis bien, bien longtemps. Une enseigne un peu usée  affichait : « Boutique La nuit des temps ». Derrière le carreau étaient disposées des horloges. De toutes les tailles, de toutes les formes, de toutes les couleurs. Sans plus attendre j’ai poussé la porte et j’ai demandé au vendeur : « Combien coûte cette horloge-ci ? »

-Les yeux de la tête, a-t-il rétorqué.

 

« Les yeux de la tête !  ai-je pensé. A quoi me sert d’échanger une horloge contre les yeux de ma tête ? Puisque si je veux arrêter le temps, c’est bien pour pouvoir croiser le regard et le sourire de ceux que j’aime sans que le temps me les vole. » Le vendeur a continué : « Ca, tu vois, c’est mon métier. Or le temps, c’est de l’argent ! » Ceci me sembla fort désolant : gagner de l’argent en vendant le temps, c’est mal employer son temps. Je lui ai demandé de chercher pour moi une horloge plus petite et moins chère mais il m’a fait remarquer qu’il n’en avait pas le temps…

 

-Menteur me suis-je écrié. Tu as tout ton temps mais tu refuses de le prendre… c’est bien différent. Sur ce, il accepta de le prendre et chercha une autre horloge… « Pour tuer le temps ».

-Hep, l’ami ! On ne tue pas le temps. Le temps, cela se respecte.

-Mais pourquoi tiens-tu autant à ce que le temps soit respecté si tu espères arrêter sa course ? T’arrive-t-il parfois de laisser le temps au temps ?

-De temps en temps. Mais comme le temps perdu ne revient pas, ce sont les hommes qui courent après ! D’ailleurs ils courent tout le temps, après tout ce qui leur semble beau... mais ils ne le retiennent jamais...

-Oui, mais entre-temps, ils ont au moins appris à courir ; c’est du temps gagné.

-Bah, moi je ne discute pas du temps à gagner : mon boulot, c’est réparer le temps perdu. Pas le rattraper ! Ni le fabriquer, car ce n’est pas moi qui les fabrique, mes horloges, c’est le gars, là… qui vit à dix minutes d’ici. Il n’a pas le temps de les vendre, ses horloges.

-Mais s’il fabrique des horloges qu’il ne vend pas, il perd son temps !

-Je viens de vous dire à l’instant que je n’avais pas le temps de discuter de ces choses-là, s’énerva le marchand.

 

Alors, exaspéré, je suis sortie. Et je pensai : « Si un horloger n’a pas le temps de parler du temps, tant pis pour lui : c’est qu’il a fait son temps, avec ses horloges. Aussi, j’irai voir ailleurs. » J’ouvris mon parapluie car il faisait gris. « Le temps se gâte », m’a lancé une dame de l’autre côté de la rue. Parler de la pluie et du beau temps, voilà bien un emploi du temps ridicule ! Je lui ai répondu qu’elle devait prendre le temps comme il venait. Et j’ai poursuivi mon chemin, comme toujours la tête dans les étoiles, en prenant tout mon temps!


13:26 Écrit par ptitanne | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

... j'ai pris le temps de te lire... ce qui est sûr, c'est que je n'ai pas perdu mon temps...

Écrit par : nicolas | 16/01/2004

tps Je trouve ce post très bien écrit... On pense souvent au temps sans vraiment y réfléchir.

Écrit par : Strano | 16/01/2004

:-) j'apprécie TOUS les mots pleins d'idées ..le miroir ...le temps.....merveilleux!!!

Écrit par : tgtg | 05/03/2004

ptitanne merci 1000 fois, c'est un vrai encouragement...

tic
tac
tic
tac

Ouh c'est flippant ça... ;-))

Écrit par : ptitanne | 07/03/2004

Temps t'es moi ? Le temps d'un commentaire pour te dire que j'ai beaucoup aimé cette note, dont l'esprit ne m'a pas fait perdre mon temps, mais plutôt gagné du temps dans le rêve d'un étang où fileront les petites secondes du plaisir de lire.

Écrit par : Obni | 15/04/2004

Les commentaires sont fermés.