22/03/2004

De retour aux funérailles.

Au terme de la cérémonie,  l'une des membres de la famille de ma mère m'a tirée par la manche et m'a soufflé: "Tout à l'heure à l'église, je vous regardais, et j'ai de suite compris que vous étiez une Humblet, vous portez tous leurs traits sur le visage..."
 
Il ne m'en a pas fallu davantage pour me faire sourire... et me rengorger de fierté. Car je pense avoir compris autrement cette observation. "... J'ai de suite compris que vous étiez la petite-fille d'E., vous portez tous ses traits sur le visage..."
 
Je n'ai pas connu E.,  mon grand-père maternel, disparu accidentellement cinq mois avant ma naissance. Pourtant, aussi loin que je me souvienne, je lui ai toujours porté une admiration particulière. Sa passion pour le piano, c'est à lui que je la dois, et je n'ai aucun doute sur le fait qu'il veille sur mes jours, plus vivant que les vivants qui m'entourent aujourd'hui. A l'épilogue, je crois que c'est lui qui viendra me chercher.
 
Il n'est pas de morbidité entre ces lignes, pas de tristesse même dissimulée. Au contraire, combien de sérénité. Même seule, je ne suis pas seule. Et peu importe leur étonnement.
 
Je ne marche pas vers l'inconnu; l'épilogue d'une vie est un tonnerre d'applaudissements.

00:56 Écrit par ptitanne | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

http://blancpublic.skynetblogs.be/?date=20040322&number=1&unit=months#277230 tu n'es plus "p'tite" depuis aujourd'hui à ce qui je vois

Écrit par : blick | 22/03/2004

... As-tu lu cet auteur dont j'ai oublié le nom ; cela me revient Hervé Bazin?

Il y a des atmosphères particulières qui me font penser à lui.

L'accompagnement des autres de l'au-delà, je sens très souvent mon père non loin de là!

Pensées sincères.

Écrit par : poète guerrier | 22/03/2004

... ...et je serai le premier à te faire une "standing ovation"... bon début de semaine à toi... bisous

Écrit par : Nicolas | 22/03/2004

... Ah, ses racines! Je te comprends très très bien.

Écrit par : Hollynx | 22/03/2004

Les commentaires sont fermés.