02/09/2004

veiller...

parce que le silence m’a enveloppée de son drap doux

parce que les bruits chuchotent, les bruits que je connais si bien

 

je scrute au-delà de moi, au-delà de vous tous

je m’arrache à mes ici, à mes lointains

il me faut refaire le monde sans cesse de mes mains et de mes crayons

imprudente, malhabile et orgueilleuse créature

mais réapparaître demain matin

avec sur mon dos les costumes que l’on s’attend à y voir

 

c’est sans doute pour cela que sur mes parvis intérieurs

vous voyez de la lumière aussi tard

quand vous veillez aussi


00:28 Écrit par ptitanne | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

... Très chouette ton blog, je repasserai!!! ;o))

Écrit par : Jamy (de Jette-les-sous-bois) | 03/09/2004

Liège Urbain Bonjour, Anne :-)
Petit message en lien...

Écrit par : Hollynx | 03/09/2004

exemple: nos politiciens L’orgueil ne te perdras point, au contraire il fait avancé, bougé notre triste monde.
Dans notre néant, nous n’apercevons plus que les orgueilleux, mais dans tes yeux je ne vois rien de méprisant, d’arrogant, ni même d’insolence.

Écrit par : untel | 04/09/2004

Les commentaires sont fermés.