23/11/2004

Mes pages...

J’ai toujours aimé poursuivre la lecture d’un livre jusqu’aux pages où les numéros s’arrêtent, comme pour écouter l’écho de son mouvement jusqu’à ce qu’il s’arrête de son plein gré…


19:05 Écrit par ptitanne | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

Idem avec les génériques de fin Je reste volontiers jusqu'à leur fin aussi (en salle de ciné comme devant le petit écran) car on y découvre, en lointain écho, les traces de lieux visités lors du tournage, de musiques choisies pour accompagner tel ou tel plan, jusqu'au nom "officiel" du chien, du canari, du crocodile ou de l'ours apprivoisés qui ont participé à la figuration.

Est-ce étonnant, dès lors que nous y ayons découvert le prénom de notre fille aînée.
(Mais non, elle ne porte pas un prénom de perruche)
:-)

Écrit par : MB | 25/11/2004

Moi... Aussi, je lis jusqu'à la date d'édition et je respire toujours un livre avant de le lire...L'odeur du papier imprimé me plonge invariablement dans mon enfance lorsque je dévorais (déjà) à la nuit noire "La soeur de gribouille" ou "Le club des cinq" à la lueur de la lampe de poche sous la couverture...

Écrit par : Neige | 28/11/2004

Idem pour le parfum des livres! Plus il est imprégné de l'odeur des grandes bibliothèques, mieux c'est. Aussi, je les préfère quand leurs coins sont pliés et la couverture usée... Si leur allure est trop neuve, je l'enveloppe d'une autre ou je la refais à ma façon...

Mon enfance, c'était le Clan des Sept, par contre :-)) la lampe de poche était de la partie ;-)

Écrit par : ptitanne | 28/11/2004

... J'aime être la première à lire un livre pour son odeur, bien sûr, mais surtout, il paraît que cela ne se fait pas, tant pis, pour l'ouvrir à l'extrème, entendre craquer la couture et puis, bien appuyer sur les pages.
Ne le répète pas :-))

Écrit par : Hollynx | 30/11/2004

Epilogue A une amie qui partait pour de longs mois à l'étranger, L. avait offert un livre sans son dernier chapitre. Je te donne la fin quand tu reviens, elle lui a dit.

Écrit par : Paul | 04/12/2004

couleur, texture, J'aime prendre mes livres et les relire,
soupeser mon écriture.
...

Écrit par : T | 06/12/2004

les livres... des compagnons de parcours, ils font partie de notre vie bien plus qu'on ne le pense...

Écrit par : Christ | 06/12/2004

mais je deteste Oui je deteste les "à la mémoire de" et les rmerciements sans les quels ce livre n'aurait pas pu...Quand je vais au restaurant, je ne demande pas à voir la cuisine.

Écrit par : pierrot | 09/12/2004

Les commentaires sont fermés.