20/03/2006

Etre et faire

L’être ou le faire. Pas d’alternative, pas grand-chose à tisser entre ces deux-là.

Peut-être parce que l’espace entre eux est trop fin, que la lumière peine à y entrer.

Un seul rai de lumière où tenir, l’instant minuscule du choix entre le premier et le second, le clair et l’obscur, l’absence au monde ou le bruit des salons. Et la grâce de demeurer sans fin dans cette seule question.

20:56 Écrit par ptitanne | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.