01/05/2006

 

 
J’attends d’avoir une maison de lumière et de silence pour écouter pousser la terre.

 

J’attends qu’il n’y ait plus personne à une terre à la ronde, pour pouvoir m’écouter pousser aussi.

 

J’attends de me poser en lisière du monde

pour n’avoir à faire que demeurer sans cesse dans l’inquiétude d’être au monde.

 

J’attends de naître plus que cela.

01:07 Écrit par ptitanne | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

bonjour un petit mot pour te souhaiter un merveilleux 1 mai...
merveilleuse journée a toi...

Écrit par : coeurdenfant | 01/05/2006

Bonne fête de 1 Mai et merci pour le ptit D70.
Amitiés!

Écrit par : Bruno | 01/05/2006

Figures toi que j'apprends envers et contre, à rester, à demeurer juste au delà de l'instant car il me semble important d'être consciente d'avoir vécu l'instant pour dialoguer avec l'extraordinaire qui est somme toute dans l'ordinaire.
Bon bon, ce que je te dis n'est pas de la grande lumière, je suis moi-même un rat, mais cette lumière est présente dès qu'on commence...
Après faut travailler pour ne pas se laisser engloutir...Incroyable de se laisser engloutir après avoir vécu ce genre "d'instant" mais je suis comem cela.
Gros bisous j'adore toujours te lire.
Yasmina.

Écrit par : Yasmina | 05/05/2006

salut j'aime tes textes, c'est très triste et beau à la fois
de plus manu me dis que tu chantes, se serazit sypa de chanter ensemble un jour, bizzz lyvy

Écrit par : lyvy | 25/10/2006

Les commentaires sont fermés.